Nos conseillers vous aideront à trouver le centre de réhabilitation et/ou de désintoxication qui conviendra à vos besoins spécifiques.

N’attendez pas qu’il soit trop tard, cessez son autodestruction dès maintenant. Ensemble, nous pouvons agir. Notre service d’intervention en milieu familial est la solution.

Nos ateliers et conférences interactives sauront capter l’attention de vos jeunes. La prévention est un outil indispensable afin de les sensibiliser sur les effets néfastes que la drogue peut causer.

DépendanceDépendanceTrouvez le Centre qui vous convient… InterventionInterventionIl ne voit pas son problème… PréventionPréventionPour une relève sans drogue…

Souvent la personne qui consomme de l’alcool ou des drogues ne voit pas qu’elle a un problème, même si tout le monde dans son entourage sait très bien qu’elle en a un et qu’elle doit le voir, avant qu’il ne soit trop tard. Lorsque c’est le cas, il est possible d'avoir de l’aide d’un professionnel qui saura trouver les mots et les gestes à poser pour conscientiser la personne à faire quelque chose pour régler son problème.

Comment identifier la perte du toxicomane? PDF Imprimer Envoyer

Le toxicomane a quelque chose dans son passé ou présent qui lui semble être un événement dévastateur et qui est relié à sa consommation de drogue.

Un exemple est une personne qui a perdu ses meilleurs amis en raison de sa dépendance. Un autre exemple est une personne qui perd femme et enfant à cause de ses abus d’alcool. Un membre de la famille peut regarder la vie d'un toxicomane et voir des centaines de raisons pour lesquelles il doit cesser de consommer, mais malheureusement, ces raisons ne sont pas réelles pour le toxicomane. Il y a cependant des problèmes qui sont réels ou significatifs dans la vie d’un toxicomane, qu’il voit comme une bonne raison de cesser de consommer de la drogue. Elles sont importantes à identifier car elles peuvent être utilisées lors de l'intervention pour rappeler au toxicomane pourquoi il doit recevoir de l'aide.

Quelles pressions le toxicomane ressent-il?

Le toxicomane n’a pas nécessairement la même réalité sur sa dépendance que les non-toxicomanes pourraient avoir. Par exemple, il peut avoir des problèmes de santé, pas d'amis et pas d'emploi ou de revenu, mais avoir l'impression qu'il est correct. De nombreux toxicomanes ont déjà fait une overdose et sont venus très près de la mort et ils ont continué à consommer des drogues dès le lendemain. Cela peut paraître fou, mais ce n'est en fait, qu'une partie de la douleur pour un toxicomane.

Dans cet esprit, le toxicomane rencontrera de temps à autre une pression supplémentaire, ce qui l’oblige à prendre une décision sur l'opportunité de demander de l'aide ou de continuer à consommer.

Des inculpations pénales qui pourraient facilement conduire à des peines d'emprisonnement, la menace de perdre son conjoint, la perte d'emploi sont tous des situations où une personne subit suffisamment de pression pour prendre la décision de lutter contre la toxicomanie et de demander de l'aide. Le fait est que le toxicomane demandera de l'aide seulement lorsque quelqu'un ou quelque chose le poussera hors de sa «zone de confort» et l'obligera à prendre une décision. Très peu de toxicomanes ayant accès à l'argent, ayant un endroit pour vivre, entourés de gens qui sont d'accords avec leur consommation de drogues et n’ayant pas de problèmes juridiques demanderont de l'aide. Ils «n'ont pas de problème». Ceci est très important à comprendre et sera cruciale pour toute tentative d'intervention en milieu familial.

Mise à jour le Samedi, 16 Janvier 2016 14:45
 

Formulaire

  •  
    Nom
  •  
    Prénom
  •  
    Courriel
  •  
    Téléphone
  •  
    Services
  •  
    Message
  •  

  •  

Qui est en ligne?

Nous avons 37 invités en ligne

Sondage

Quel vidéo est le plus efficace?