Nos conseillers vous aideront à trouver le centre de réhabilitation et/ou de désintoxication qui conviendra à vos besoins spécifiques.

N’attendez pas qu’il soit trop tard, cessez son autodestruction dès maintenant. Ensemble, nous pouvons agir. Notre service d’intervention en milieu familial est la solution.

Nos ateliers et conférences interactives sauront capter l’attention de vos jeunes. La prévention est un outil indispensable afin de les sensibiliser sur les effets néfastes que la drogue peut causer.

DépendanceDépendanceTrouvez le Centre qui vous convient… InterventionInterventionIl ne voit pas son problème… PréventionPréventionPour une relève sans drogue…

Il n’est pas évident de trouver un service adéquat pour cesser la consommation de drogues et d’alcool; sevrage médical, thérapie fermée, intervention en milieu familial, désintoxication, traitement à court, à long terme? Plusieurs possibilités s’offrent à vous et c’est pour cette raison que nous sommes là pour vous aider à comprendre et à démystifier tous les sortes de traitements et de thérapies disponibles.

Marijuana PDF Imprimer Envoyer

La Marijuana est souvent la première drogue illicite consommée

Le cannabis, le pot ou la marijuana sont tous des noms pour parler de la même drogue qui est de loin la drogue illicite dont la culture, le trafic et la consommation sont les plus importants. Quelques 147 millions de personnes, soit 2,5 % de la population mondiale, en consomment annuellement. Sa consommation est grandement banalisée car la marijuana est considérée comme une drogue douce, ce qui est pourtant devenue une fausse donnée à travers les décennies. C’est souvent la première drogue consommée, avec l’alcool, pour expérimenter l’effet des drogues. Si on demandait aux toxicomanes quelle a été la première drogue illicite qu’ils ont consommée, ils répondraient, en grande majorité, que c’est le pot.

La marijuana est une drogue sournoise car on voit seulement ses effets destructeurs au fil du temps. Toutefois, elle attaque, tout comme les autres drogues le font, le corps et ses vitamines, les images mentales, les émotions et change l’humeur de la personne. Le pot peut aussi créer une dépendance bien plus rapidement qu’on le croit de façon générale. Ce n’est pas une drogue qu’on doit prendre à la légère car elle est issue de la famille des perturbateurs. Elle agit donc sur les sensations et les perceptions de la réalité. La marijuana dilate les vaisseaux sanguins ce qui entraîne des rougeurs aux yeux. Elle diminue la quantité de salive et le taux de sucre dans le sang ce qui provoque donc une grande envie de manger.

Le cannabis ou le chanvre (cannabis sativa) est une plante herbacée très vivace pouvant atteindre 3 à 7 mètres de hauteur. Il existe des plants femelles et des mâles. Le cannabis contient du tétrahydrocannabinol (THC). La concentration du THC varie énormément selon la variété, le pays d’origine, les conditions de culture, et bien sûr, selon la préparation du produit. Les cultures illicites obtiennent des plants par manipulation génétique dont la teneur en principe actif peut atteindre aujourd’hui jusqu'à 30%, voire beaucoup plus.

Trois produits sont dérivés du cannabis pour la consommation: la marijuana, le haschich et l'huile. La marijuana est composée de sommités fleuries et des feuilles de la plante (chanvre); sa texture ressemble à celle du tabac; elle a une couleur verdâtre ou brunâtre. Elle est fumée telle quelle ou mélangée à du tabac. Elle peut être roulée en cigarette (joint), fumée à la pipe, infusée dans du thé ou encore cuisinée sous forme de muffins ou gâteaux. Le haschich est une résine visqueuse noire ou brune produite par la plante et obtenue par battage des feuilles et des sommités florales sèches, puis compressée en plaquettes ou galettes. L'huile de marijuana ou de haschich est de la résine sous forme liquide. Sa consommation est plus rare car elle est plus chère.

Dans les années 70, il y avait dans le pot une concentration d’environ 1 à 2 % de THC (toxine principale du cannabis qui donne l’effet de se sentir «gelé») ce qui était, à cette époque, beaucoup moins nocif pour la santé tant au niveau physique que mental. Aujourd’hui, la concentration en THC varie selon l'espèce et la partie de la plante qui est utilisée. Avec les récentes techniques de sélection de souches puissantes, les cultures en serre et hydroponique ont permis d’atteindre des concentrations en THC très élevé. Récemment, des manipulations génétiques ont permis d'obtenir des variétés très enrichies qui contenaient de 20 à 40% de THC, ce qui veut dire que le cannabis ne peut donc plus être considéré comme une drogue douce.


D’autres appellations de cette drogue parmi plus de 200 noms seraient «mari», «marijane», «herbe», «weed», «green», «joint», «bat», «billot», «pétard», «spliff», «jig», »skunk», «kif», «beu», «shit», «bunt«, «kif», «tosh», «hakik», «ganja», «jaja».

La consommation de marijuana peut produire :

  • Yeux rouges
  • Rires spontanés
  • Somnolence
  • Augmentation de l’appétit
  • Paranoïa, anxiété, panique, agitation
  • Coordination, habiletés motrices et temps de réaction moindres
  • Perte de mémoire, de concentration
  • Augmentation du rythme cardiaque
  • Baisse de la tension artérielle (possible évanouissement)
  • Désorientation
  • Douleurs abdominales
  • Assèchement des muqueuses buccales et de la gorge
  • Irritation des voies respiratoires
  • Hallucinations
Mise à jour le Samedi, 16 Janvier 2016 14:40
 

Formulaire

  •  
    Nom
  •  
    Prénom
  •  
    Courriel
  •  
    Téléphone
  •  
    Services
  •  
    Message
  •  

  •  

Qui est en ligne?

Nous avons 26 invités en ligne

Sondage

Quel vidéo est le plus efficace?